AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 she is the sunlight. pv rose.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
FALLEN ANGEL.
i don't know where i am.
Date d'inscription : 26/11/2010
Écrits postés : 161
Citation : je souffre en silence. je me consume de l'ntérieur. loin des regards indiscrets. zeyn.
Mood : fatigué.
Année d'étude / Job : sixième année.


CHOCOGRENOUILLE ༓
Âge du personnage: nineteenth
Pureté du Sang: né-moldu
Informations:

MessageSujet: she is the sunlight. pv rose. Mer 8 Déc - 20:21

rose.e.miller&&zeyn-lenox.daybe
she is the healing and i am the pain


« M’man c’est beau. »
. Les yeux pétillants d’admiration, un petit garçon blond âgé de cinq ou six ans, tournait la tête dans tous les sens, à droite et à gauche, posant son regard sur les vitrines, les lumières et les arbres qui l’entouraient. Il avait une sorte de barbe-à-papa dans la main, c’était une confiserie en forme de tête de père noël de couleur rouge et blanche et marchait dans les rues animées du village. Pré-au-lard avait paré son plus beau costume de noël, en cette période de fin d’année, pour en mettre plein les yeux aux visiteurs. Les maisons étaient décorées de mille couleurs, prenant des parures jaunes, rouges, oranges ou encore vertes. A chaque balcon, chaque fenêtre, il y avait un ornement, rappelant à quiconque l’aurait oublié que les périodes de fête approchaient. Le marché de Noël de ce village de sorcier était un des plus célèbres en Angleterre. On venait des quatre coins du Royaume-Unis pour profiter de l’ambiance chaleureuse et festive qui régnait dans ce lieu qui semblait pour le coup hors du temps. Les habitants étaient heureux. Les visiteurs eux, aux anges. Ils parcouraient les stands, regardant chaque exposition, salivant devant tous les objets qui leur donnaient tant envie. Il y avait de tout, pour tous les goûts, pour tout le monde. Des babioles, des aliments divers, des balais de compétitions ou encore des baguettes de collection. « Timmy ne t’éloigne pas trop. ». La mère du petit garçon, une jolie femme brune d’une trentaine d’année, venait d’accélérer le pas essayant de ne pas perdre son fils de vue dans la foule massive de gens qui les entouraient. Il venait de s’arrêter devant un stand un peu particulier. « Regarde M’man. C’est beau. Dis je peux faire un tour ? ». Le blondinet, regardait tour à tour de manière ébahie un manège d’hippogriffe, et avec un regard suppliant sa mère. A la différence des manèges moldus, ceux des sorciers semblaient être fais de vrais hippogriffes en plus petit, ils avaient des expressions différentes en fonction des gens qui grimpaient dessus, bougeaient selon leur gré, dans tous les sens, certains refusaient même quelques clients. C’était étrange et intrigant à la fois. Le sortilège qui les faisait tournoyer et les rendaient si réel marchait à la perfection. Sa mère sourit, s’éloigna et revint quelques secondes plus tard, un ticket dans la main pour son fils. Le petit garçon sauta dans les bras de sa mère et l’embrassa, les yeux remplis de bonheur et le sourire jusqu’au bout des lèvres. Il semblait si heureux. Si content. Sa mère, lui, la foule, tous paraissaient tellement heureux. L’atmosphère qui régnait sur ce marché de noël était étrange, il y avait tant de bonheur, de sourire, de gaieté. Zeyn regardait ça d’un air un peu vide. Il était envieux de tout ça. Et face à tout cet étalage de bien-être, il avait un léger sentiment de dégout. Comme si ces gens n’étaient pas pudiques, ne pensaient pas que d’autres se sentaient si seul. Cette scène lui rappelait sans cesse, que lui, n’avait pas grandit comme les autres enfants. L’affection et la joie de vivre qu’on ressentait dans des moments pareils n’avaient pas été au programme de son enfance. L’amour maternel lui avait tellement manqué lorsqu’il était jeune. Ne pas voir le regard tendre d’une mère se poser sur lui. Ne pas sentir ne serait ce que le contact délicat des bras l’enlaçant avec amour. Tout ça créait en lui un vide si immense. Cet enfant que Zeyn observait avait bien de la chance. Le serdaigle espérait qu’il en avait conscience.

Zeyn-Lenox remonta le col de sa veste noir pour se protéger du froid. En ce samedi après midi de décembre, il faisait bien froid. La neige avait étalé son blanc manteau sur la région. Trois jours de suite une multitude de flocons était tombé inlassablement, les élèves de Poudlard avaient été contraints de rester enfermés dans le château, alternant cours et révision. Ce n’était pas vraiment pour déplaire à Zeyn qui, avide de savoir, aimait travailler pour en apprendre plus, mais il aimait aussi se sentir libre et seul, se promenant dans le parc pour satisfaire sa solitude. Il n’avait pas vraiment eu la possibilité de le faire ces derniers jours et son caractère en était devenu plus irritable que jamais. Alors malgré son côté agoraphobe, il s’était laissé tenté. Car oui. Ce n’avait pas été son idée cette petite ballade au marché. Ah ça non. Lui serait bien resté au château pour broyer du noir un peu plus. S’enfoncer dans la tourmente perpétuelle. La tristesse continuelle. C’était sans compter sur Rose. Une jeune fille de serpentard de son âge. Sa meilleure amie. Ils étaient si différents et pourtant ils se complémentaient tellement. Elle était la seule à lui redonner le sourire quand il allait mal. La seule à le réconforter quand il était au plus profond du gouffre. La seule à pouvoir l’approcher d’assez prêt pour savoir que derrière cette carapace, il y avait un jeune homme mal dans sa peau. Elle ne le critiquait jamais. Ses silences étaient réconfortants. Ses câlins étaient apaisants. Pourtant, qui aurait pu croire que deux étudiants si éloignés soient si proches. Personne. En aucun cas. Ils s’étaient bien trouvés. La jeune fille était venue le voir ce matin là, à la bibliothèque. Zeyn passait son temps au milieu des livres, elle n’avait pas mis longtemps à le trouver, assis à une des tables du fond. Comme d’habitude. Elle avait vu qu’il n’allait pas bien. Vraiment pas bien. Il n’avait rien mangé ce matin là et ses joues étaient de plus en plus creuses. Elle le connaissait tellement. Elle savait qu’en cette période il allait mal. Elle avait remarqué depuis l’année dernière qu’il atteignait l’apogée de son malaise à l’approche de noël. En plein mois de décembre. Elle ne lui avait jamais rien demandé. Elle avait juste fait preuve de présence, pour le réconforter, sans le brusquer, sans fouiller dans le passé du jeune homme. C’est ce qu’il aimait chez elle. C’est pour ça que leur amitié durait depuis si longtemps. Ils étaient honnêtes et sincères l’un envers l’autre. Ce qui état rare dans la vie de Zeyn. Ce matin là, Rose avait donc tout fais pour l’entraîner avec elle en direction de Pré-au-lard. Usant de toutes ces belles paroles, et surtout de sa ténacité, elle avait réussi à le convaincre. Sans mal loin de là. Mais le jeune homme s’était résolu à perdre ce combat, elle était beaucoup trop têtue pour lui. Il ne lui arrivait pas à la cheville. Voilà comment il en était arrivé là. Au milieu de ce marché.

Le jeune homme emmitoufla un peu plus son visage dans son écharpe aux couleurs bleus et bronze de sa maison. Le vent glacial lui glaça les os, faisant frissonner tout son corps. Il n’était pas contre un bon chocolat chaud. Ou du moins une boisson sorcière qui lui ressemblait. Ca le réchaufferait bien. Il regarda autour de lui pour trouver Rose dans la foule. Sa jeune amie était partie il y avait quelques minutes. Elle avait dis qu’elle avait vu une amie à qui elle voulait parler. Ou quelque chose comme ça. Il n’avait pas très bien fais attention à ce qu’elle lui avait dis avant de partir en fait. Ce qui était sur c’est qu’elle l’avait abandonné et qu’il se sentait bien seul tout d’un coup. Il fit quelques pas en direction d’un stand qui vendait une sorte de pancake au sirop d’érable qui paraissait bien appétissant. Il s’approcha puis regarda l’étalage. Les couleurs rouges, blanches et vertes disposées sur la table étaient en total accord avec l’esprit de noël qui voletait au dessus du marché. Zeyn avait besoin de se changer les idées, d’oublier ses malheurs l’espace d’un après midi. Il avait promis à Rose qu’il allait profiter de l’ambiance. Et c’est ce qu’il comptait faire. Il commanda un de ces appétissants pancake. Il commença à le déguster avec gourmandise. Son corps se réchauffa dès la première bouchée. Il sourit. Ce produit venait forcément du monde sorcier. Ce n’était pas un simple met des moldus. Il y avait de la magie dans l’air. Un visage familier se dessina devant lui. Il sourit alors en voyant Rose devant lui. Il semblait de bien meilleur humeur que ce matin. Peut-être que cette sortie allait lui faire le plus grand bien finalement. Il s’approcha de la jeune fille et d’une voix sereine et calme commença à parler. « Alors Rose, j’ai bien cru que tu m’avais abandonné dans ce blizzard. ».
CREDITS : titre tiré de trading yesterday.
bannière par kozmic.boy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

she is the sunlight. pv rose.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vox Tenebrae :: PRÉ-AU-LARD :: RUES DE PRÉ-AU-LARD :: Marché de Noël-
Sauter vers:  
Forum ouvert depuis le 25 Novembre 2010 dans sa seconde version // Première version ouverte le 23 Octobre 2009
Design thème 1 © Chocolate Vodka // Forum optimisé sous Mozilla
Vox Tenebrae est l'entière propriété de ses administrateurs. Toute copie totale ou partielle sera considérée comme du plagiat, et donnera lieu à une plainte.
Merci de respecter notre travail.

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit